Pages

mardi 22 août 2017

Les Bas ou collants, " branle - bas de combat" ??

 Bas Nylon et Collant...

 Film "Entr’acte" (1922)- René Clair.






Les bas en 1920...





Le nylon a été inventé en 1935 par l'Américain Wallace Carothers, un chimiste de la firme Dupont de Nemours. Cette fibre légère, souple et d’une solidité à toute épreuve allait révolutionner l'univers de la lingerie… 

Dupont de Nemours.

Firme DuPont et les chimistes Elmer Kraemer, Wallace Carothers, 1937.



Firme DuPont  1930.



DuPont Compagnie Production et  Information :  une femme enfile des bas  San Francisco, 1945.



Firme DuPont.



Wallace Carothers.





1930,Wallace Carothers, publicité et test. 



Mais avant d’entrer dans la garde-robe des femmes, cette matière synthétique de type polyamide a d’abord été utilisée pour fabriquer… des brosses à dents !

(C’est le 24 février 1938 que la compagnie Dupont lança la première à dents en nylon. Depuis des millénaires, nos ancêtres utilisaient divers moyens de se curer les dents : on retrouve des cure-dents en bois, en poil et même en plume dans les fouilles archéologiques un peu partout dans le monde. On développa ensuite des brosses avec des poils naturels, de blaireau, de chèvre, de sanglier ou de porc qui étaient généralement réservés aux gens plus aisés.)




Il y a plus de 1500 ans, les Égyptiens utilisaient déjà une pâte à dents qu'ils appelaient « poudre pour des dents blanches et parfaites ».



L’usage de se brosser les dents chaque jour ne s’est répandue qu’après la Seconde Guerre mondiale.

Il a fallu attendre 1939 pour que soient commercialisés les premiers bas nylon, alors vendus sous le nom de "bas en soie synthétique". 

La première vente de bas nylon, San Francisco, 1944.





1940, Pin - up.



 Firme Nylon, 1934,  Cartel Phoebus.



Fabrique de Bas Nylon-Nottingham-1946.




Bien qu’à l’époque les bas nylon soient fabriqués uniquement en beige, ils ont rencontré un succès immédiat auprès de la clientèle féminine.

Femmes des années 1950 qui achètent  des bas  dans une machine automatique 1950.




Il faut dire que les bas en nylon étaient censés ne plus filer et représentaient un progrès considérable par rapport aux modèles précédents. Le nylon a en effet remplacé la rayonne, une matière semi-opaque qui était une imitation plutôt grossière de la soie.

Fin, léger et solide le nylon a suscité un véritable engouement puisque 64 millions de paires de bas ont été vendues dès la première année aux Etats-Unis !



Gloire et déclin du bas nylon...

Pendant la Seconde guerre mondiale, les fabricants de bas ont dû faire face à une pénurie de nylon, cette matière étant alors utilisée pour fabriquer des parachutes et des pneus de bombardiers.



Mais cela n’a pas remis en cause l’engouement des femmes pour cet accessoire. Au contraire, dès 1945, les Européennes découvrent à leur tour le bas nylon et l’adoptent.

Associé au porte-jarretelles, cet accessoire devient une arme de séduction incontournable.









Dans les années 1960, l’invention du bas sans couture le rend plus confortable. Le premier bas sans couture a été lancé en 1961 par Bernard Giberstein, fondateur de la société des "Bas Dimanche", qui deviendra Dim en 1962.

Quand en 1956, Bernard Giberstein implante la société à Autun.



Bernard Giberstein, fondateur de Dim, ...



La naissance du collant...

Par la suite, l'arrivée de la mini jupe a fait préférer aux femmes le port du collant et le pantalon a sonné le glas de cet accessoire dans la vie quotidienne. 
Pourtant, le bas nylon est toujours synonyme de glamour et la mode des accessoires vintage pourrait bien le remettre au goût du jour…

C’est en 1940 que les Bas nylon pour les femmes font leur apparition, mais le début de la seconde guerre mondiale met un frein à cet essor, les sites de fabrication sont réquisitionnés.

DuPont nylon parachute.



 Les femmes se maquillent alors les jambes avec du thé pour donner l’illusion d’une jambe habillée, dessinent parfois  les coutures au crayon.

Pendant la Guerre deux femmes peignent leurs jambes Santa Monica, 1943.




C’est après guerre que le bas nylon fait son retour. Les bas fantaisie plaisent aux femmes, et le choix s’agrandit : des bas sans couture apparente, avec des motifs, ou de différentes épaisseurs (deniers) : le bas devient un accessoire de mode incontournable.

Nouveauté pour les bas de Fath (1950) - British Pathé.












Photo Hannes Kilian 1955.



En France, les femmes portent le collant Mitoufle, de Gérard Fortier, des bas simplement raccordés à une culotte élastique. Une évolution des bas jarretières, bien plus pratiques mais bien moins esthétiques..




En 1959, c’est Allan Gant, aux Etats Unis, qui propose aux femmes les premiers collants, jusqu’alors destinés aux danseuses. Ils sont désormais fabriqués de façon industrielle par la Glen Raven Compagny aux Etat unis.

Bas collant.






La jupe courte de Mary Quant fait sont apparition en Angleterre dans les années 60, les jambes des femmes n’ont jamais été aussi visibles, les collants ont alors bien leur place dans les commodes des femmes et remplacent petit à petit l’usage des bas. Le collant fait désormais partie intégrante des accessoires de mode.



1968 - Mary Quant


Entre 1691 et 1964. Deux couturiers se disputent le titre d'inventeur de la mini-jupe... Mary Quant et André Courrèges.



C’est en 1968 que l’entreprise DIM lance les collants ...
 Cette Entreprise anglaise fait partie des précurseurs. Spécialisée dans la fabrication des collants, Pamela Mann rencontre « Mary Quant » dans les années 60. La mini jupe « explose », et Pamela Mann se développe alors sous la licence « Mary Quant ».  Les collants deviennent inévitables sous les mini jupes.



1968,  Dim invente le collant couleur qui va connaître un succès fou grâce à la libération de la femme. Les collants Tels Quels de Dim .



Les ingénieurs développent de nouvelles matières au fil du temps, ils allient mode et technologie, les effets sont impressionnants.

Betty Grable en 1950.




Sources :
Gralon
Savoirs d' Histoire Wordpress.
Album des Années 50.